la Perlette


- Identification/Origine : croisement réalisé aux Etats unis en 1936 par le Professeur Harold P. Olmo de l'Université de Davis (Californie) entre la reine des vignes et la sultanine, inscrit au Catalogue officiel des variétés de vigne liste A1.

- Synonymie : aucun synonyme connu
(pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).

Passez sur le bourgeonnement, sur la feuille et sur les grappes pour découvrir d'autres images.
Photographies prises au
Domaine expérimental La TAPY à Serres-Carpentras (Vaucluse).

- Description : grappes moyennes à grandes, cylindriques et très souvent ailées, assez compactes, rappelant la grappe de la sultanine, pédoncules moyens forts avec une partie lignifiée; baies petites à moyennes comparées à de petites perles d'ou son nom, sphériques, peau d'épaisseur moyenne blanc à jaune doré, pulpe ferme à saveur simple ou légèrement aromatique ou muscatée quasiment sans pépins.

- Aptitudes de production : débourrement précoce, quelques jours avant le
chasselas.
Port demi-érigé à horizontal, à palisser et à conduire en taille longue. Vigueur moyenne à forte et productif. Quelque peu sensible à l'oïdium, à l'érinose, à l'excoriose, à la pourriture grise, un peu plus au mildiou celui de la grappe en particulier. Maturité 1ère époque tardive.

- Raisin de table : au Maroc, la Perlette est essentiellement cultivée pour la production de raisins secs.

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
di_220213