le Ségalin


- Identification/Origine : croisement obtenu en 1957 entre le jurançon noir et le portugais bleu. Le Ségalin a été inscrit en 1976 au Catalogue officiel des variétés de vigne liste A1.

- Synonymie : on ne lui connaît pas pour le moment de synonymes
(pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).
Passez sur le bourgeonnement et sur la feuille pour découvrir d'autres images.
Clichés réalisés dans le Conservatoire des cépages du V’innopôle sud-ouest à Peyrole (Tarn).

- Description : grappes moyennes, cylindro-coniques, ailées, compactes; baies petites à moyennes de grosseur irrégulière, sphériques, peau pruinée d'un beau noir bleuté. Ses feuilles rougissent très tôt.

- Aptitudes de production : débourrement précoce, quasiment comme le
chasselas.
Il affectionne plus particulièrement les régions tempérées, à conduire de préférence en taille modérée et à palisser. Sa vigueur est moyenne et sa production est bonne et régulière car c'est un cépage non coulard. Craint la sécheresse, beaucoup moins ou pratiquement pas la pourriture grise. Sensible au dessèchement de la rafle et à la carence en magnésie en particulier lorsqu'il est greffé sur
SO4. Maturité 2ème époque moyenne.

- Clone agréé : un seul, le
745. Autres cépages et autres clones agréés, cliquez ici !

- Type de vin : fait partie, entre autres, de l'encépagement des Coteaux de Glanes dans le Lot.
Donne un vin coloré, charpenté, assez tannique, corsé et aromatique.

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
020813