site internet www.lescepages.fr

le Villaris

- Identification/Origine : croisement interspécifique complexe entre le sirius et le villard blanc obtenu en 1984 par Rudolf Eibach et Reinhard Topfer au Centre fédéral de recherches Geilweilerhof à Sielbeldingen (Allemagne). On peut rencontrer le Villaris en Allemagne, aux Pays bas, en Angleterre, ... en France il n'est quasiment pas connu.

- Synonymie : Geilweilerhof, Gf 84-21-9 (pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).


Passez sur la feuille pour découvrir d'autres images.
Les clichés proviennent du site internet de
Vitis International Variety Catalogue (v.i.v.c).

- Description : grappes moyennes à grandes, cylindriques, ailées avec parfois un aileron bien developpé, pédoncules de longueur et de grosseur moyennes pas ou peu lignifiés: baies moyennes irrégulières, sphériques ou légèrement ovoïdes, peau de couleur uniforme jaune vert à ambrée à pleine maturité recouverte parfois de quelques petits points éparses.

- Aptitudes de production : débourrement moyen à tardif. Vigueur forte. Assez résistant au mildiou, à l'oïdium et à la pourriture grise. Dans son jeune âge peut craindre la carence magnésienne. Maturité première époque tardive quasiment comme celle du
riesling.

- Type de vin/Arômes : donne un vin de bonne qualité, riche en alcool avec généralement une bonne acidité. Il devrait satisfaire les partisans de la vinification en monocépage (stand alone) car ses arômes se rapprocheraient un peu de ceux des blancs de Bourgogne.

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
131117