site internet www.lescepages.fr

le Voltis


- Identification/Origine : variété de cuve de la série INRA-Resdur1 à résistance polygénique (deux gènes au mildiou et à l'oïdium ont pu être identifiés), issue d'un croisement interspécifique, obtenue en 2002, entre le villaris et le Mtp 3159-2-12 (pour ce dernier un de ses parents est le vitis rotundifolia donné comme résistant entre autres à la maladie de Pierce, au mildiou, à la pourriture grise, ...), les parents du floreal sont les mêmes. Peu multipliée, elle est inscrite au Catalogue officiel des variétés de vigne de raisins de cuve liste A1.

- Synonymie : Col-2011G, ... (pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).


Passez sur les deux photographies centrales pour découvrir d'autres images.
Clichés
INRA Colmar Visitez également le site internet de l' Observatoire des cépages résistants

- Description : grappes petites à moyennes, cylindro-coniques, peu ailées, plus ou moins compactes, pédoncules de grosseur et de longueur moyennes voire quelquefois longs pas ou peu lignifiés; baies moyennes irrégulières, ovoïdes, peau de couleur vert blanc à vert jaune à pleine maturité peu pruinée recouverte parfois de quelques petits points éparses. Pétioles longs rouge clair, le feuillage jaunit uniformément à l'automne.

- Aptitudes de production : débourrement moyen à tardif. Maturité 2ème époque moyenne.
Port dressé, sa vigueur est bonne comparable à celle du chardonnay ainsi que sa production, les yeux de la base étant peu fertiles il faudra le tailler long à demi-long. Sensible au black-rot (en situation de risque une protection fongicide est indispensable), résistant au mildiou et à l'oïdium (afin de préserver ses résistances, il est fortement recommandé de réaliser des traitements fongicides complémentaires en nombre réduit). Sa résistance à la pourriture grise est assez moyenne.

- Clone agréé : un seul, le 1 266. Autres cépages et autres clones agréés, cliquez ici !

- Type de vin : donne un vin légèrement bouqueté, souple, gras, ample avec une bonne base acide, à noter que sa persistance aromatique est très correcte si sa production reste limitée.

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation