site internet www.lescepages.fr

l' Albillo mayor


- Identification/Origine : très ancien cépage espagnol originaire et cultivé dans la haute Vallée du Douro - Ribera del Duero province de Burgos -. Il serait issu d'un croisement naturel entre l' hebén blanc et un cépage encore aujourd'hui inconnu. On notera que le synonyme albillo est porté par de très nombreux autres cépages, tels le chasselas, le muscat d' Alexandrie ou albillo de Toro, le verdejo ou albillo de Nava, ... et il ne faudra pas également le confondre avec le torrontés riojano. Vous pourrez rencontrer l' Albillo mayor en Italie, en Espagne, au Portugal, au Pérou, au Chili, en Bulgarie, ... complètement inconnu en France.

- Synonymie : albilla, picadillo, albillo réal (Vouillamoz), pardina, blanca ou blanco del païs, turrontés ou turrontés ou turruntés, monastrell blanco ou morrastell blanco, ...

(pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).

- Description : grappes petites à moyennes, cylindriques, compactes, flanquées d'une ou deux petites ailes, pédoncules plutôt courts de grosseur moyenne avec une partie lignifiée; baies petites irrégulières, sphériques ou légèrement ovoïdes, peau fine pruinée de couleur allant du blanc jaune en passant par un jaune vert vers un jaune d'or devenant rousse à complète maturité et bien souvent recouverte de petites tâches rousses ou noires suivant l'époque de la végétation, chair molle très juteuse et sucrée.

- Aptitudes de production : débourrement précoce peut craindre de ce fait des gelées printanières tardives, à installer sur des terres meubles bien exposées se réchauffant rapidement. Port dressé, fertilité et production moyennes, c'est un cépage assez difficile à cultiver. Pas très vigoureux, à tailler cependant demi-long en évitant une trop forte charge qui pourrait l'épuiser rapidement. Sensible à l'oïdium, un peu moins au mildiou et à la pourriture grise. Moyennement résistant à la sécheresse. Maturité précoce, supporte très bien le ramassage mécanique.

- Type de vin/Arômes : donne un vin frais, fruité, charnu, équilibré avec une bonne acidité, quelquefois faible en alcool, d'une belle couleur jaune doré aux reflets verdâtres, agréable à boire. On notera que le vin de l' Albillo mayor est sensible à l'oxydation. Arômes de notes d'agrumes, notes anisées, notes florales, notes herbacées, pêche, pomme, ... .

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation