site internet www.lescepages.fr

l' Argant


- Identification/Origine : ancien cépage cultivé en Franche-Comté aujourd'hui quasiment disparu. On le rencontrait également en Allemagne, en Autriche, en Espagne, ... . Des analyses génétiques le donnent comme étant parent avec le césar. Il ne faudra pas le confondre avec le bruneau noir qui porte comme synonyme argant.

- Synonymie : rouillot, espagnol, gansfuber ou gansfussler ou gansfuesser ou blauer gansfusser, margillin, gros margilier ou gros margil(l)ien, erlenbacher, ...

(pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).

- Description : grappes moyennes, cylindro-coniques, plus ou moins compactes, parfois ailées, pédoncules longs et assez forts; baies moyennes, globuleuses, peau assez épaisse résistante d'un beau noir bleuté et très pruinée, chair un peu molle juteuse peu sucrée à saveur simple peu relevée, pédicelles assez longs assez forts et solidement attachés aux grains. Vrilles longues, fortes, glabres avec deux ou trois divisions. A l'automne, le feuillage rougit en particulier sur les bords.

- Aptitudes de production : débourrement moyen.
Maturité 2ème époque tardive.
Affectionne tout particulièrement les terres de coteaux bien exposées se réchauffant très rapidement. Port érigé, très vigoureux à tailler long de préférence, robuste, avec une bonne production mais très irrégulière. Quelque peu sensible à la coulure et à la pourriture grise. Résiste assez bien aux froids hivernaux et au mildiou.

- Raisin de cuve : donne un vin peu délicat, sans finesse, riche en couleur et en tanins.
Dans le Jura, l' Argant a très longtemps été associé avec le
poulsard et le trousseau.

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
120414