site internet www.lescepages.fr

le Baco blanc


- Identification/Origine : croisement interspécifique effectué en 1898 par François Baco (1865-1947) entre la folle blanche et le noah à qui il ressemble quelque peu. Il est inscrit au Catalogue officiel des variétés de vigne de cuve liste A1.

- Synonymie : 22A Baco, Maurice Baco, piquepoul du Gers ou du pays, ...
(pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).

Passez sur le bourgeonnement et sur la feuille pour découvrir d'autres images.
Clichés réalisés dans le
Conservatoire des cépages du V’innopôle sud-ouest à Peyrole (Tarn), au Conservatoire des cépages à Tranzault (Indre) et la grappe placée à droite à l' ENTAV.


- Description : grappes moyennes, cylindriques, généralement compactes, pédoncules courts assez forts avec une petite partie lignifiée; baies moyennes, sphériques, blanc verdâtre à doré à pleine maturité, à pulpe molle avec une saveur foxée.
A noter qu'il existe également un
baco noir issu du croisement entre la folle blanche et le riparia grand glabre.

- Aptitudes de production : débourrement moyen. Maturité 3ème époque moyenne.
Du fait de sa sensibilité au phylloxéra (suivant les années son feuillage peut porter des galles) et au calcaire, il est très fortement conseillé de le greffer. Port demi-érigé, vigueur moyenne à forte et gros producteur. Sensible au vent, au mildiou, un peu moins à l'oïdium, peu sensible à la pourriture grise. Il est attaqué par la flavescence dorée.

- Clone agréé : un seul, le
1086. Autres cépages et autres clones agréés, cliquez ici !

- Type de vin : fait partie de l'encépagement de l'appellation Armagnac.
Donne un vin moins foxé que celui du
noah. Distillé, il fournit des eaux de vie moins fines que celles produites par la folle blanche et vieillissent un peu plus rapidement.

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
190215