site internet www.lescepages.fr

l' Enfariné


- Identification/Origine : très ancien cépage propablement originaire du département de l'Aube ainsi que des deux versants du plateau de Langres en Haute Marne (Viala et Vermorel tome 2 page 392). Propagé par la suite sur les régions voisines du Barrois, dans le Tonnerois, dans l'Auxois, dans le Chatillonnais pour atteindre l'Ain, le Jura, le Doubs, la haute Vallée du Rhône, ... .
Plus ou peu multiplié, aujourd'hui il est en très nette voie de disparition, inscrit toutefois au Catalogue officiel des variétés de vigne de raisins de cuve
liste A. A noter qu'il serait parent avec le gouais blanc voire même avec le pinot noir, à suivre ! Il ne faudra pas le confondre avec le gueuche noir à qui il ressemble quelque peu.

- Synonymie : encendré, grison, gouai(s) noir, goix noir, petit goix, gouët, gau, nerre, lombard, gaillard, brégin ou brezin, chamoisien, chaigneau ou châgnot, Saint Martin, lurio ou urio, ...

(pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).
Passez sur le bourgeonnement, sur la feuille et sur les grappes placées à gauche pour découvrir d'autres images du Catalogue international des variétés de vigne https://www.vivc.de.

- Description : grappes petites, courtes, cylindriques, compactes, le plus souvent pourvues d'un ou deux ailerons bien détachés, pédoncules plutôt courts assez fragiles avec une partie lignifiée; baies moyennes irrégulières, sphériques ou lègèrement ovoïdes, peau épaisse assez résistante d'un beau noir bleuté recouverte d'une belle pruine blanchâtre (d'où son nom) quelquefois grisâtre, chair un peu molle peu juteuse à saveur simple mais âpre et acerbe. A l'automne le feuillage rougit partiellement..

- Aptitudes de production : port semi-érigé, fertile, très vigoureux et très productif à conduire de préférence sur fils de fer et lui éviter une trop forte production qui aurait comme première conséquence certes de donner un vin de mauvaise qualité mais aussi et surtout d'épuiser la vigne assez rapidement. Craint le vent surtout si cela intervient pendant les vendanges les pédoncules des grappes pouvant se casser. Résiste assez bien à la pourriture grise. Maturité 2ème époque, à noter que ses grains se détachent assez facilement..

- Type de vin/Arômes : donne un vin tannique, âpre, astringent, assez acide d'une belle couleur rubiconde, au bouquet agréable apte à vieillir. Avec une forte production le vin est peu coloré, acerbe et très acide. L'Enfariné était autrefois très souvent vinifié ou assemblé avec d'autres cépages, un exemple le
poulsard très connu et cultivé dans le Jura.

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© reproduction, même partielle, soumise à autorisation