site internet www.lescepages.fr

la Magdeleine des Charentes

<<<< passez sur les feuilles pour découvrir d'autres images.

- Identification/Origine : très ancien cépage retrouvé en 1996 en Bretagne septentrionale. D'après des analyses génétiques réalisées à Montpellier (Hérault), il est l'ascendant de nombreux cépages connus et moins connus, comme le merlot noir, le côt (ou malbec), l'abouriou, le plant de Dubosc, le morenoa, le mourtès, le guignard de Saintours, ... .
Il ne faudra pas le confondre avec le morillon noir hâtif appelé également madeleine noire proche du pinot noir

- Synonymie : raisin de la Madeleine, madeleina, magdala

(pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).

- Description : grappes moyennes, cylindro-coniques, compactes ailées, pédoncules courts forts et pratiquement lignifiés; baies moyennes, sphériques, peau d'une belle couleur noir bleuté et très pruinée.
Feuilles entières ou trilobées de couleur vert foncé assez molles sinus pétiolaires en lyre plus ou moins ouverte dents ogivales nervures marquées sur la partie supérieure du limbe. Le feuillage rougit marginalement à l'automne.

- Aptitudes de production : ce cépage ne semble pas présenter de sensibilité particulière aux différentes maladies de la vigne.
Maturité précoce, vers la Sainte Marie Madeleine d'où son nom.

- Type de vin/Raisin de table : du fait très certainement de sa maturité très précoce, ses raisins étaient très souvent consommés comme raisins de table, des treilles existent encore aujourd'hui devant les maisons.


précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
100714