site internet www.lescepages.fr

le Mara


- Identification/Origine : croisement intraspécifique entre le gamay noir et le reichensteiner obtenu en 1970 par André Jacquinet à la Station de recherche Agroscope Changins-Wädenswil (Suisse). De ces mêmes parents il a également obtenu le gamaret et le garanoir.
Il ne faudra pas le confondre avec l'hybride producteur direct roumain, noir également, issu du croisement interspécifique entre le 12 303 Seyve-Villard et l' ozana. Le Mara est principalement cultivé en Suisse quasiment inconnu en France.

- Synonymie : MRAC 3022 puis C41, ... (pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).



- Description : grappes moyennes, cylindro-coniques, ailées avec quelquefois un aileron bien développé, plus ou moins compactes, pédoncules de grosseur et de longueur moyennes comprenant une partie lignifiée; baies plutôt petites, ovoïdes ou légèrement ellipsoïdes courtes, peau d'une belle couleur noir bleuté très pruinée.

- Aptitudes de production : débourrement précoce. Il faudra éviter de l'implanter dans des zones très chaudes et quelque peu "séchardes". Vigueur moyenne, port semi-étalé, très fertile, bonne production et régulière. Assez résistant à la pourriture grise un peu moins toutefois que le gamaret. Maturité précoce, à ne surtout pas vendanger trop mûr si l'on veut obtenir des vins à la structure tanique intéressante.

- Type de vin/Arômes : donne un vin de qualité, ample, original et typé, au potentiel polyphénolique élevé, avec des tanins tendres, souples et enrobés - si on ne conduit pas ses raisins vers une surmaturation -, corsé, apte à vieillir. En Suisse, le Mara est généralement associé à d'autres cépages. Arômes de épices, fruits rouges, ...

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
110817