le Milgranet


- Identification/Origine : cépage ancien originaire de la région de La Ville Dieu du Temple en Tarn et Garonne. Associé à d'autres cépages noirs locaux, il était également cultivé en haute Garonne et dans le Tarn. Aujourd'hui, il est quasiment absent du vignoble, inscrit toutefois au Catalogue officiel des variétés de vigne de raisins de cuve liste A1.
D'après des analyses génétiques publiées, il est issu d'un croisement naturel entre le
gouais blanc et le négret du Tarn - à noter que la négrette porte ce synomyme -. Plus d'infos sur d'autres parentés, cliquez ici !

- Synonymie : petite mérille, périgord, ondent noir. On notera qu'en Italie la
clairette blanche porte comme synonyme milgranet (pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).

Passez sur la feuille pour découvrir une autre image.
Clichés réalisés dans le
Conservatoire des cépages du V’innopôle sud-ouest à Peyrole (Tarn).

- Description : grappes moyennes, tronconiques, rameuses, compactes, flanquées assez souvent de deux ailerons; baies petites à moyennes, de forme légèrement aplatie ou arrondie, d'un beau noir bleuté, peu juteuses.

- Aptitudes de production : débourrement tardif. Maturité 2ème époque.
Port plus ou moins étalé, vigoureux et fertile. Sensible à l'oïdium, un peu plus résistant au mildiou, sensible également au vent à conduire sur fils de fer de préférence. Craint les chaleurs du littoral méditerranéen, à ne pas implanter dans des sols secs.

- Clone agréé : un seul, le
1115. Autres cépages et autres clones agréés, cliquez ici !

- Type de vin : fait partie de l'encépagement de l'appellation Lavilledieu.
Donne un vin peu apprécié, astringent, acide et très souvent peu alcoolique, sa couleur égalant celle du
cinsaut.

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
180114