le Cinsaut


- Origine : cépage méridional, provençal très certainement, inscrit au Catalogue officiel des variétés de vigne liste A1. Des analyses génétiques publiées ont permis de découvrir qu'il est parent avec le rivairenc ou aspiran et pour plus de précisions cliquez ici !

- Synonymie : cinsault, cinq saou en Languedoc, plant d'Arles, boudalès ou bourdalès, bourdelas dans les hautes Pyrénées, morterille, passerille, picardan, espagnen, I gross, calabre, hermitage en Afrique du sud, black malvoisie aux Etats unis (Californie), ottavianello en Italie, senzo en Bulgarie, mavro kara melki en Russie
(pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).

Passez sur le bourgeonnement et sur la feuille pour découvrir d'autres images.

- Description : grappes grandes, cylindro-coniques, plus ou moins compactes; baies grosses, ellipsoïdes, peau ferme d'un beau noir bleuté - existe également en blanc (2007) et en gris (2010) - pruinée craquant sous la dent, chair juteuse à saveur particulière.

- Aptitudes de production : débourrement tardif avant celui du
carignan.
Vigoureux à moyennement vigoureux, port étalé ou semi-étalé suivant les clones, c'est un cépage délicat, sensible au mildiou, à l'esca, à l'eutypiose, au black-rot, aux pourritures grise ou acide, aux vers de la grappe, aux araignées, aux hémynoptères, aux cicadelles, ... . Il est moyennement sensible à l'oïdium et peu sensible à la brunissure. Résiste assez bien à la sécheresse. Gros producteur, il faut l'établir si possible sur des coteaux caillouteux et secs à bonne exposition et le tailler de préférence court car il s'épuise rapidement lorsque sa production est trop importante. Maturité 2ème époque tardive.

- Clones agréés :
20 au total, à éviter les
67 et 104, 255, 257 et 321 porteurs d'enroulement (réf. : Chambre d'agriculture de l'Aude). A préférer les 4, 91, 92, 103 et 320. Autres cépages et autres clones agréés, cliquez ici !

- Type de vin/Arômes : fait partie de l'encépagement des appellations Châteauneuf du Pape, Côtes du Rhône, Côtes de Provence, Languedoc, ... .
Donne un vin généralement peu alcoolique, déficitaire en acidité et en couleur permettant des assemblages à boire rapidement. En coteaux, on obtient des vins d'une belle couleur rouge, souples, fruités, avec un parfum agréable. Arômes de amande, fleur de tilleul, framboise, noisette, .

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
180114