site internet www.lescepages.fr

le Bia blanc


- Identification/Origine : ancien cépage noble de la Vallée de l'Isère et du département du Rhône très présent avant la crise phylloxérique, dans la région de Saint Marcellin (Isère) il était souvent associé au maclon, à la jacquère et à la marsanne. Quasiment inconnu dans les autres régions françaises et pays viticoles, il est en voie de disparition inscrit toutefois depuis 2011 au Catalogue officiel des variétés de vigne de raisins de cuve liste A1.

- Synonymie : béar(d), biard, ... (pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).


Passez sur la feuille pour découvrir une autre image. Photographies provenant de l' E.N.T.A.V..


- Description : grappes moyennes, cylindro-coniques, souvent ailées, compactes, pédoncules longs et grêles avec des noeuds pédonculaires assez forts et une partie du pédoncule lignifiée;
baies moyennes, de forme ovale, peau épaisse astringente de couleur vert jaunâtre à ambrée à pleine maturité abondamment tiquetée de gris, chair peu abondante et fondante, jus sucré relevé d'une saveur spéciale rappelant un peu celle du
sauvignon blanc. Pédicelles courts grêles et verruqueux. Les vrilles nombreuses, plutôt grêles, tombent de bonne heure pour la plupart.

- Aptitudes de production : débourrement tardif. Affectionne tout particulièrement les terres profondes et chaudes de coteaux bien exposés. Port érigé à demi-érigé, production irrégulière, assez vigoureux à tailler demi-long car les yeux de la base des sarments sont sensiblement moins fertiles. Assez rustique, peu sensible à la coulure, craint cependant le mildiou et l'oïdium, un peu moins la pourriture grise. Maturité 2ème époque qu'il faudra atteindre au mieux en essayant de se protéger des attaques de guêpes et autres parasites le plus souvent volants.

- Type de vin/Arômes :
donne un vin fin, agréable, au parfum très particulier, riche en alcool, avec un taux d'acidité toujours très correct, apte à vieillir..

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
261217