le Chancellor


- Identification/Origine : croisement entre le 5163 Seibel (2 Gaillard x 2510 Seibel) et le 880 Seibel (28112 Couderc x 2003 Seibel) obtenu par Albert Seibel (1844-1936).
Il a été le premier hybride producteur direct cultivé en France, aujourd'hui pratiquement disparu, on le trouve encore dans quelques vieilles vignes sous forme de souches isolées.
On peut le rencontrer aux Etats unis (New-York, ...) et au Canada où il fait partie de l'encépagement d'un grand nombre de propriétés viticoles.

- Synonymie : 7053 Seibel (pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).

Passez sur la grappe placée à droite pour découvrir une autre image.
Photos prises au Conservatoire des cépages à Tranzault (Indre). sauf pour les grappes placées à droite.

- Description : grappes moyennes, cylindro-coniques, ailées, compactes, pédoncules longs peu ou pas lignifiés; baies moyennes, sphériques ou faiblement ovoïdes, peau très pruinée d'un beau noir bleuté, pulpeuses.

- Aptitudes de production : débourrement précoce ce qui l'expose aux gelées de printemps, mais il repousse bien à fruit. Vigoureux , son port est érigé et il ne craint pas le vent. Il est donné comme petit producteur. A une bonne résistance aux maladies, ses feuilles ne sont pas sensibles au mildiou ce qui n'est pas totalement le cas pour ses grappes. Sensible à l'oïdium. Maturité 1ère époque.

- Type de vin/Arômes : donne un vin rouge rubis avec des reflets violacés, corsé, sec et présentant quelquefois une certaine amertume. Aux Etats unis, il a été très longtemps vinifié en Claret et vieilli en fûts de chêne ce qui le rendait plus agréable à boire. Arômes de cassis, prune, ...

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
100314