site internet www.lescepages.fr

la Diolle

- Identification/Origine : très ancien cépage indigène du Valais suisse sauvé in extremis de la disparition, seules restaient deux souches retrouvées contre un mur à Savièse. Il est issu d'un croisement naturel intraspécifique entre la rèze et un cépage à ce jour inconnu, toutefois il ne s'agit pas du chasselas ou fendant. La Diolle est également parente avec la grosse Arvine. On notera qu'elle est absolument inconnue dans pratiquement tous les autres pays viticoles.

- Synonymie : diola ou diolo blanca, diollaz, tiola ou tiolla, jollas ou jolaz ou jiolaz, ...
(pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).

- Description : grappes petites à moyennes, cylindriques, quelquefois ailées, plus ou moins compactes, pédoncules forts de longueur et de grosseur plutôt moyennes avec une petite partie lignifiée; baies petites irrégulières, sphériques ou légèrement elliptiques courtes, peau peu pruinée de couleur vert jaune passant par le jaune doré juqu'au jaune roux à pleine maturité et recouverte de petits points marrons avec quelquefois présence à la base du grain de petits traits également marrons. Les feuilles sont assez grandes, épaisses, tourmentées et bullées aux points pétiolaires.

Photographies prises au Domaine Didier Joris à Chamoson (Suisse)


- Aptitudes de production : il est donné comme cépage assez rustique craignant cependant la pourriture grise. Maturité un peu plus tard que le chasselas.

- Type de vin/Arômes : pourvu généralement d'une bonne acidité, on pourra s'attendre à ce qu'il soit un bon vin de garde. Arômes de agrumes (pamplemousse, ...), ananas, curry, poire fraîche, pomme, rhubarbe, safran, ...
.

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante
© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
110418