site internet www.lescepages.fr

la Molette


- Identification/Origine : cépage autochtone de la Savoie, serait issu d'un croisement intraspécifique naturel entre le gouais et le gringet, inscrit au Catalogue officiel des variétés de vigne de raisins de cuve liste A1. Il ne faut pas le confondre avec la jacquère portant également le synonyme molette de Montmélian.

- Synonymie : molette de Seyssel. Son synonyme cacabois partagé avec le cacaboué pourrait laisser penser qu'il s'agit du même cépage, il est vrai que la ressemblance est réelle

(pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).
Passez sur le bourgeonnement pour découvrir une autre image. Photographies prises à l' ENTAV.

- Description : grappes moyennes, compactes, ailées, pédoncules longs; baies petites à moyennes, rondes ou légèrement aplaties, tendres, d'un beau jaune doré, pulpeuses.

- Aptitudes de production : débourrement précoce. Maturité 3ème époque hâtive.
Affectionne
particulièrement les terres argilo-calcaires ou sablonneuses. Vigoureux avec un port érigé, sa fertilité est moyenne en taille courte pouvant devenir importante en taille longue. Sensible au mildiou et à la pourriture grise.

- Clone agréé : un seul, le
1039. Consulter par cépage la liste des autres clones agréés, cliquez ici !

- Type de vin : fait partie de l'encépagement des appellations Vins de Savoie, Seyssel et Bugey.
Vinifiée seule, la Molette donne un vin commun, peu aromatique, clair, riche en alcool, présentant assez souvent une bonne acidité, au goût herbacée. Elle est le plus souvent associée à l'
altesse pour produire le Seyssel mousseux.

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
170414