site internet www.lescepages.fr

le Muscat de Saumur


- Identification/Origine : proviendrait d'un semis qu'aurait effectué en 1842 le Docteur Auguste Courtiller (1795-1875). Ce cépage est surtout connu par les jardiniers-amateurs - en raison de sa maturité précoce - et n'a jamais été cultivé sur de grandes surfaces.
D'après des analyses génétiques, il est issu d'un croisement entre le ischia ou
pinot noir précoce et le muscat à petits grains blancs.
Du même obtenteur, il ne faudra pas le confondre avec le muscat Courtiller ou Eugénie Courtiller, aujourd'hui pratiquement disparu.

- Synonymie : muscat précoce de Courtiller ou précoce de Courtiller, madeleine musquée de Courtiller, blanc précoce, ...

(pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).
- Description : grappes petites courtes, cylindriques, plus ou moins compactes, avec quelquefois un petit aileron de 3 ou 4 grains, pédoncules assez longs de force moyenne pas ou peu lignifiés; baies petites à moyennes irrégulières, sphériques et aplaties aux pôles, peau épaisse peu pruinée peu élastique de couleur blanche à jaune doré à pleine maturité, pulpe fondante et jus peu abondant très faiblement musqué. Pédicelles courts et forts.

- Aptitudes de production : débourrement hâtif.
Port mi-érigé, vigoureux, peu fertile, à tailler long de préférence. Moyennement résistant aux froids hivernaux. Sensible à l'oïdium et à la pourriture grise, un peu moins au mildiou et à l'anthracnose. Suivant les années, peut craindre le millerandage. Il faudra se protéger contre les attaques des oiseaux, des guêpes, des abeilles, ... .
Maturité précoce, une quinzaine de jours avant le chasselas.

- Raisin de table : le Muscat de Saumur a quasiment comme avantages, mûrir très tôt et produire des raisins au goût musqué.

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante
© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
180614