site internet www.lescepages.fr

le Nero


- Identification/Origine : croisement interspécifique entre le (merlot noir ou médoc noir x perle de Csaba) et le (Villard blanc x gardonyi geza) obtenu en Hongrie en 1965 par Josef Csizmazia.
On peut le rencontrer aux Pays bas, en Belgique, en Suisse, en Allemagne, en Hongrie, en Pologne, ... en France, il n'est pratiquement pas connu. Il ne faudra pas le confondre avec deux cépages italiens le
nero d'Avola et le nero di troia ou uva di troia.
A noter qu'il s'agit là d'une variété idéale pour les jardiniers amateurs par les simples faits qu'il ne craint pas craindre les principales maladies cryptogamiques comme le mildiou et l'oïdium, d'avoir une maturité précoce et de plus son raisin est très savoureux.

- Synonymie : nero "R", bornemissza Gergely 15 ou B.G. 15, 15-001-432 en Suisse, ...

(pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).
Passez sur la feuille pour découvrir une autre image.

notre partenaire attend votre visite, cliquez dessus !

 

- Description : grappes petites à moyennes, coniques ou cylindro-coniques courtes, ailées, plus ou moins compactes, pédoncules moyens à longs forts peu ou pas lignifiés; baies moyennes, ovoïdes - son grain rappelle de beaucoup celui du cinsaut -, peau ferme craquant sous la dent d'un beau noir bleuté recouverte d'une belle pruine cireuse non résistante, chair juteuse fine douce au goût délicieux aux teneurs fortes en resvératrol substance considérée comme l'un des meilleurs antyoxydants.
Présente de grandes vrilles, à l'automne les feuilles rougissent d'abord sur les bords pour atteindre ensuite la totalité du limbe.


- Aptitudes de production : débourrement précoce. Maturité précoce.
Affectionne tout particulièrement les terres fertiles même légèrement humides. Port dressé, très vigoureux, productif, à tailler court de préférence. Très bonne résistance aux principales maladies cryptogamiques en particulier l'oïdium - bonne résistance au mildiou sur grappes -, un peu moins à la pourriture grise et aux gels hivernaux. Donné également pour craindre les trop fortes et longues expositions directes au soleil, il est moyennement résistant à la sécheresse. Attaqué quelquefois par les abeilles et les guêpes ainsi que par les oiseaux.

- Raisin de table et de cuve : le Nero supporte assez bien le transport mais se conserve mal au fruitier. Donne un vin assez structuré présentant dans bien des cas une bonne acidité. En Hongrie, il sert à produire un excellent vin rosé mousseux.

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
040616