site internet www.lescepages.fr

l' Opalor


- Identification/Origine : variété de cuve de la série INRAE-Resdur2 à résistance polygénique (deux gènes au mildiou et à l'oïdium ont pu être identifiés) issue d'un croisement interspécifique complexe, entre le Mtp 3160-11-3 (un de ses parents est le vitis rotundifolia donné comme résistant entre autres à la maladie de Pierce, au mildiou, à la pourriture grise, ...) et le bronner. L'Opalor est inscrit au Catalogue officiel des variétés de vigne de raisins de cuve liste A. On notera que le selenor est également un descendant direct des mêmes parents.

- Synonymie : Col-2383L, ... (pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !)

.

- Description : grappes moyennes, cylindriques ou cylindro-coniques, plus ou moins compactes, pédoncules de longueur moyenne et d'une grosseur plutôt fine avec une partie lignifiée; baies moyennes irrégulières, sphériques ou légèrement ovoïdes, peau de couleur jaune blanc à jaune doré côté exposé au soleil et recouverte d'une belle pruine blanchâtre. Présence de grandes vrilles.

- Aptitudes de production : débourrement moyen comme celui du
sauvignon blanc devançant de quelques jours celui du cabernet-sauvignon. Port érigé, vigoureux, bonne production restant cependant inférieure à celle du sauvignon blanc. Résistance partielle au black-rot, très bonne résistance au mildiou, à l'oïdium et à la pourriture grise. Toutefois et afin de préserver lesdites résistances, surtout en période de forte pression, il est fortement recommandé de réaliser un ou deux traitements fongicides spécifiques, de préférence avant ou/et après la floraison. Maturité deuxième époque moyenne quasi comme celle du merlot noir.

- Clone agréé : un seul. Autres cépages et autres clones agréés,
cliquez ici !

- Type de vin/Arôme :
donne un vin blanc bouqueté, équilibré et possédant très souvent une très bonne acidité. L' Opalor donne d'excellents résultats dans la production de vins effervescents. Arôme de fruits à chair blanche, ... .

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation