le Ruby seedless


- Identification/Origine : croisement entre l' emperor et le 75 Pirovano ou sultana moscata obtenu en 1939 aux Etats unis par le Professeur Harold P. Olmo de l'Université de Davis (Californie). On peut le rencontrer également en Australie.
Il ne faut pas confondre cette variété avec le
rubi qui est une mutation rose naturelle de l' italia.

- Synonymie : I8-17, king's ruby ou ruby du roi, ...

(pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).
Photographies prises au Domaine expérimental La TAPY à Serres-Carpentras (Vaucluse).
Passez sur le bourgeonnement, la feuille et sur la grappe placée à droite pour découvrir d'autres images.

- Description : grappes grandes, longues, rameuses, ailées, plus ou moins compactes, pédoncules longs forts partiellement lignifiés; baies petites à moyennes, de forme elliptique, peau ferme de couleur rose violacé à noir violacé à pleine maturité avec une coloration quelque peu irrégulière, pulpe juteuse sucrée à saveur neutre pratiquement sans pépins (apyrénie), pédicelles longs
Vrilles grandes légèrement teintées et point pétiolaire rose.

- Aptitudes de production : débourrement tardif. Vigoureuse, c'est une variété très productive pouvant dans des cas très favorables donner une seconde récolte. Sensible au mildiou, à la pourriture grise et à l'excoriose. Résiste assez bien à une exposition au soleil, on pourra lui appliquer une défeuillaison légère pour faciliter la coloration de ses baies. Maturité 3ème époque, deux semaines environ après le
concord.

- Raisin de Table :
les baies du Ruby seedless ont le fâcheux défaut de mal se colorer.

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
240314