le Raffiat de Moncade


- Identification/Origine : du vignoble pyrénéen, en Béarn très certainement, à ne pas confondre avec l' arruffiac originaire de la même région aux raisins blancs également.
D'après des analyses génétiques publiées, il est issu d'un croisement naturel entre le
bouchalès et le gouais blanc. Plus d'infos sur d'autres parentés, cliquez ici !
Le Raffiat de Moncade est inscrit au Catalogue officiel des variétés de vigne de cuve
liste A1.

- Synonymie :
rousselet
(pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).

Passez sur le bourgeonnement, la feuille et la grappe placée à gauche pour découvrir d'autres images.
Clichés réalisés dans le
Conservatoire des cépages du V’innopôle sud-ouest à Peyrole (Tarn), celui placé à droite à l' ENTAV.

- Description : grappes moyennes, tronconiques, ailées, plus ou moins lâches, rameuses, pédoncules longs restant verts; baies petites, sphériques, peau épaisse blanche à jaune doré ou brun roux à surmaturité, chair juteuse.

- Aptitudes de production : débourrement précoce. Maturité 2ème époque tardive.
Port semi-étalé, assez productif, peu sensible à l'oïdium et résiste quelque peu à la pourriture grise.

- Clone agréé : un seul, le
465. Autres cépages et autres clones agréés, cliquez ici !

- Type de vin : fait partie de l'encépagement de l'appellation Béarn. Donne un vin fin, chaleureux, assez neutre, riche en alcool.

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
110114