le Prunelard


- Identification/Origine : cépage très certainement tarnais, plus précisément de la région de Gaillac (Tarn) où depuis quelques années il fait l'objet d'un regain d'intérêt, inscrit depuis au Catalogue officiel des variétés de vigne de raisins de cuve liste A1.
Une étude génétique (Jean-Michel Boursiquot
2008) a démontré que ce cépage était le père du côt ou malbec, l'autre parent étant une variété quasiment disparue, la magdeleine noire des Charentes. Pour plus de précisions, cliquez ici !

- Synonymie : prunelar(t), menu(t), béquignol à tort en Dordogne et en Charente

(pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).

Passez sur le bourgeonnement et sur la feuille pour découvrir d'autres images.
Dernière mise à jour apportée par l'Institut Français de la Vigne et du Vin V'Innopôle sud-ouest à Lisle sur Tarn-81310.

- Description : grappes petites, cylindriques, plus ou moins compactes, pédoncules moyens peu ou pas lignifiés; baies moyennes, sphériques, peau pruinée d'une belle couleur noir bleuté.
Le point pétiolaire et le début des nervures sont légèrement rouges.

- Aptitudes de production : débourrement moyen, une semaine environ après le
chasselas.
Port érigé, assez vigoureux, moyennement productif, il peut être conduit en taille longue. Il ne présente pas de sensibilité particulière aux différentes maladies de la vigne sauf toutefois pour l'acariose et la pourriture grise. Maturité 2ème époque tardive.

- Clone agréé : à ce jour aucun. Des travaux de sélection sont en cours à Gaillac (Tarn). Autres cépages et clones agréés, cliquez ici !

- Type de vin/Arômes : le Prunelard faisait partie depuis 1955 de la liste des cépages recommandés pour produire des Vins de Pays, malgré sa quasi-absence des vignobles. Après une longue éclipse probablement due à sa réputation de cépage très coulard, il a intégré les A.O.P. Gaillac en 2008 et Marcillac en 2009.
Donne un vin de garde, coloré, charpenté, équilibré et riche en alcool le plus souvent. Arômes de épices (notes poivrées), de fruits mûrs, ... .

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
170114