site internet www.lescepages.fr

le Frankenthal


- Identification/Origine : serait d'origine autrichienne du Tyrol plus précisément, pour certains viendrait de Franconie en Allemagne.
Certains ampélographes considèrent que le Frankenthal et le kavcina crna ou zametovka cultivé en Slovénie sont identiques, avec peut être simplement quelques différences clonales, reste à confirmer, il est vrai qu'ils possèdent en commun un grand nombre de synonymes.
On peut encore rencontrer le Frankenthal en Belgique, au Pays bas, en Allemagne, en Autriche, en Hongrie, en Slovénie, en Croatie, en Italie, au Portugal, en Angleterre, au Chili, en Australie, ... .
Il fut longtemps cultivé sous serres comme raisin de table dans le Nord, l'Est et l'Ouest de la France, aujourd'hui quasiment délaissé et donc en nette voie de disparition.

- Synonymie : raisin bleu du Frankenthal, frankent(h)aler ou blauer trol(l)inger en Allemagne, gros bleu, ko(e)lner blau, chasselas de Jérusalem, red Hamburgh ou black Hamburgh en Angleterre, black Portugal, Prince Albert, gross vernatch ou schiava grossa en Italie, kechmish ali violet, ...

(pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).

Passez sur la feuille et sur la grappe placée à droite pour découvrir d'autres images.
Photos prises au Conservatoire des cépages à Tranzault (Indre) sauf pour le bourgeonnement et les grappes placées à droite.


- Description : grappes moyennes à grosses, coniques, ailées, plus ou moins compactes, pédoncules longs de force et de grosseur moyennes avec une partie lignifiée; baies moyennes à grosses, sphériques d'aspect martelé ou légèrement ovoïdes, peau pruinée épaisse et consistante d'abord d'un rouge violet puis d'un violet noir - existe aussi en gris -, chair assez ferme très juteuse plus ou moins sucrée assez peu relevée à saveur un peu herbacée et cependant agréable, pédicelles minces et allongés se séparant facilement des grains. Les pétioles sont longs de couleur vert clair avec des raies pourpres.

- Aptitudes de production : débourrement précoce. Maturité 2ème époque.
Affectionne tout particulièrement les situations bien aérées et très ensoleillées, redoute les excès d'humidité. Port érigé, très vigoureux et très productif, une treille peut atteindre quelques dizaines de mètres, à tailler court de préférence. Sensible aux gelées d'hiver, au mildiou, à l'oïdium et à la pourriture grise. Suivant les années, ses raisins ont une fâcheuse tendance à pourrir sur souches.

- Raisin de table/Type de vin : en Belgique et en Angleterre, il a été très longtemps cultivé sous serres comme raisin de table, très certainement en raison de la beauté de ses grappes - même si l'on devait le ciseler - supportant toutefois mal la conservation au fruitier et le transport, il redoute en effet les longs trajets. Si ses raisins sont vinifiés, on obtient un vin assez médiocre, des essais en blanc ont montré qu'il était meilleur.

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
230615